VENISE PAR LA ROUTE NAPOLEON 2018

Bonjour,

encore nous ! Cette fois ci, nous avons découvert la route Napoléon pour aller à Venise !

Bonne lecture,

 

Les différents acteurs et leur machine

Nous sommes partis à 2 personnes du Z1300 Club de France :

Notre ami Flavien PINON avec une Z1300 INJECTION de 1985, environ 60000 kilomètres au départ arrive d'Amboise (37)

Et votre serviteur Patrick LOPEZ avec une Z1300 à carburateurs de 1983, 228761 kilomètres au départ arrive de Saint-Maur (36)

                                   Img 0145

Equipement des motos

Flavien PINON avec une Z1300 INJECTION de 1985, environ 60000 kilomètres au départ : tête de fourche Chaplot, valises et top case Vetter, pneus Metzeler Klassic.

Patrick LOPEZ avec une Z1300 à carburateurs de 1983, 228761 kilomètres au départ : valises et top case GIVI 46 litres et sac étanche ORTLIEB BIG ZIP 140 litres, pneus Metzeler Klassic.

Accessoires :

Patrick : GPS TOMTOM RIDER V4 Europe 45 PREMIUM + intercom CARDO SCALA RIDER G9 POWERSET.

Les deux appareils ont parfaitement fonctionnés.

La préparation des itinéraires avait été faite sur le logiciel INT CONVERTER!  Lorsque l'on sélectionne un itinéraire préparé à l'avance, le GPS nous demandait systématiquement de choisir le parcours "le plus rapide" ou "le plus sinueux" ou "le plus court" ou "écoparcours"... Pour utiliser notre programmation "à la carte" , il faut choisir "écoparcours" et les circuits étaient fidèles à la préparation... Le SCALA RIDER G9 a parfaitement fonctionné.

Quelques chiffres :

3400 kilomètres en 9 jours ;

1 pays traversé : Italie ;

budget prévisionnel :  environ 1200 euros ;

budget réel : 1100 environ  euros.

Les formalités administratives, quelques conseils et quelques adresses :

- La carte européenne de la sécurité sociale : gratuite.

- pas besoin de permis européen,

- La carte nationale d'identité suffit,

- Possibilité de régler par carte bleue partout, Par contre, attention aux frais de commission lors des règlements... Il vaut mieux prévoir d'avoir du liquide pour l'Italie.

- Prendre le City-Pass valable 24 heures, il est valable pour le tram et les vaporétos (bateau-bus à Venise). Prix : 20 €.

- Les réservations des hébergements : sur le site Booking.com ; site sérieux, réservation sans acompte, possibilité d'annulation jusqu'à 24 heures avant l'arrivée sans frais.

Quelques adresses :

- camping "des treilles", 211 avenue Georges Bizet, 06600 Antibes, téléphone : 04.93.74.74.31. Prix : 19 € pour deux.

Super accueil, camping calme, près de la mer, le patron est motard dans l'âme, ses enfants aussi... Nous étions "comme à la maison" ! 

- musée Citroën à Castellane, route de la Palud, 04120 Castellane, téléphone : 04.92.83.76.09. Prix : 8 €.

Superbe ! Que des véhicules en parfait état, avec peu de kilomètres, à voir une très rare 2CV SAHARA qui a la particularité d'avoir deux moteurs et quatres roues motrices !

- restaurant / pizzéria "Mane" Lungomare Cristofore Colombo, 17031 Albenga SV (Italie), téléphone : +39 392 325 8454. Prix correct.

Très bien situé en bord de mer et à côté du camping, accueil parfait, terrasse avec vue sur la mer, personnel très sympa.

- camping "Roma", via Deportati Albenganesi, 5, 17031 Albenga SV (Italie), téléphone : +39 018252317. Prix : 32 € pour deux.

camping familial bruyant la journée, mais calme le soir. Très bien situé tout près de la mer et de la pizzéria, accueil très sympa. Idéal pour une nuit.

- hôtel "Delle Rose",via Elia Millosevich 46, 30173 Mestre (Italie), téléphone : +39 0415317711. Prix : 161,60 € pour deux pour deux nuits.

Hôtel très propre, calme, avec une cour pour garer les motos en sécurité. Tout près de l'arrêt du tram pour Venise. Accueil parfait, avec de bons conseils pour aller à Venise. 

- restaurant / bar "Stellina", San Polo 382, 30125 Venezia VE (Italie), téléphone : +39 0415229905.

Petit restaurant sympa, tout près du marché aux poissons "Mercato del pesce Al Minuto"

- restaurant "chez Barulo", 9 place des commerces, 05160 Savignes-Le-Lac (France), téléphone : 04.92.44.20.93.

Accueil sympa malgrès le monde, prix correct.

- Achat des sacs ORTLIEB : à la boutique : "Rando Boutique", 1 rue Fernand Foureau, 75012 PARIS. Téléphone : 01.40.01.03.08. Sur le site internet : www.rando-boutique.com

- Achat des GPS et Scala chez Motoblouz.com : site sérieux, tout fonctionne parfaitement.

- Achat de la tente Alpenaz family 4 chez Décathlon : elle est spacieuse, un peu lourde sur la moto (6,4 kgs), facile à monter avec les bons arceaux, en effet, nos arceaux étaient trop longs de 6 cms et donc la tente était difficile à monter. Décathlon a fait échange du kit d'arceaux, depuis c'est parfait.

Le voyage :

Nous sommes partis à 2 personnes :

Mon ami Flavien me propose un voyage en amoureux à Venise, pourquoi pas, d'autant plus que ma femme est d'accord !

Comme d'habitude, on discute du projet, des itinéraires, etc... Et nous sommes tout de suite d'accord : le moins possible d'autoroute.

Flavien qui sillonne la France pour son travail me dit que la route Napoléon est magnifique. Oui mais alors après on longe le bord de mer... Ok, yapluska !

Je suis volontaire pour paufiner l'itinéraire, chercher les arrêts du soir avec hôtel où camping, etc... Lorsque tout est prêt, on décide des dates et je confirme les réservations. Enfin le jour J arrive, nous voilà partis !

Samedi 25 août : 676 kms.

Le lieu de rendez-vous pour le départ "officiel" de notre voyage est le "Patapain" de Bourges. Nous prenons la nationale jusqu'à Saint-Etienne et ensuite l'autoroute jusqu'à Valence, uniquement pour gagner du temps car nous voulons passer par Die et s'arrêter au Saut de la Drôme, un site naturel impressionnant ! Notre journée se termine à Corps, village où Napoléon s'est arrêté dormir. L'hôtel réservé est très décevant. Il est répertorié comme un "relais motard", mais nous sommes reçus via un interphone ! Le garage pour les motos est inaccessible car des voitures sont garées devant... Le restaurant est bien, mais assez cher, bref, cela ne valait pas le détour !

Dimanche 26 août : 294 kms.

Aujourd'hui, direction la grande bleue... Mais avant, nous allons nous régaler avec tous les virolos de la fameuse route Napoléon ! En effet, ce n'est que du bonheur d'user les pneus sur le côté malgrès notre chargement et le poids des machines. Pour nous reposer, un arrêt est prévu à Castellane pour visiter un musée dédié aux véhicules Citroën. Un seul mot : Superbe !!! Il n'y a que des voitures en parfait état de fonctionnement avec assez peu de kilomètres d'origine au compteur ! Il y a même une CX NEUVE ! Egalement, nous avons pu admirer une très rare 2CV SAHARA, elle a deux moteurs et quatre roues motrices.

Nous finirons cette journée par la promenade des anglais et toute la côte jusqu'à notre camping à Antibes. Quel accueil ! Le propriétaire est motard dans l'âme en attendant de se racheter une machine, ses enfants font du moto cross. Au bout de 5 minutes, nous nous sentons "comme à la maison" et l'invitation du soir à "l'apéro" nous confirmera cette très bonne impression ! Le camping est très bien placé près de la mer et c'est le premier bain de notre voyage... Nous devions rencontrer un adhérent habitant Antibes, mais nous n'avons pas été capables de nous parler autrement que par la messagerie de nos téléphones... Dommage Eric, la prochaine fois on fera mieux.

Lundi 27 août : 138 kms.

Enfin direction l'Italie avec un arrêt à Monaco... Depuis notre départ de Bourges, il fait très chaud, 37 - 38°, les motos ont chaud, nous avons chaud, bref, nos déplacements sont assez éprouvants ! Mais nous longeons le bord de mer et le paysage nous fait oublier la chaleur et la circulation, nous ne gardons que l'essentiel : le plaisir d'être avec un ami en vacances et, cerise sur le gâteau en Z1300 !!!

Nous apprécions d'arriver au camping à Albenga pas trop tard, nous pouvons de nouveau goûter aux joies de la baignade en Méditerranée avec une eau à 25°. Le camping est assez bruyant dans la journée, mais le soir c'est bien, le calme revient. Nous avons repéré un restaurant sur le bord de mer, nous sommes les premiers clients...

La serveuse nous installe en terrasse au premier étage avec une vue impressionnante sur notre lieu de baignade, nous avons le coucher de soleil en prime. Nous commandons deux "ricards" en attendant notre pizza. En voyant les verres, Flavien se demande où il va mettre l'eau, en effet les godets sont remplis au 3/4 ! Le reste du repas est très bon. Notre fin de soirée finit au bar avec quelques autoctones et le personnel. Que du bonheur. 

Mardi 28 août : 312 kms.

Pendant que je replie la tente Flavien disparait mystérieusement un long moment... Et lorsqu'il réapparait, il a les cheveux mouillés et le drap de bain sur l'épaule, il est allé faire son petit bain de mer matinal. Il a bien fait d'en profiter car à partir d'aujourd'hui, nous quittons le bord de mer pour découvrir les paysages montagneux. Nous suivons quand même la méditerranée jusqu'à Gênes. Suite au terrible accident du viaduc, notre GPS a un coup de cafard et se perd. Nous tournerons en rond plus de deux heures avant de retrouver notre chemin. Heureusement que les autoroutes autours de cette ville sont gratuites pour les motos car nous empruntons plusieurs fois la même portion dans les deux sens !!!

La route de montagne vers Parme est sinueuse à souhait et nous roulons bon train car ce soir nous n'avons pas de camping, celui que nous avions retenu a fermé il y a quelques jours suite à des problèmes techniques... Après quelques recherches, nous en trouvons un qui parait bien. L'accueil se fait en français, c'est propre, mais nous aurons la sérénade de chiens toute la nuit, génial ! Ce n'est pas grave nous sommes au sud de Parme et demain deux visites sont programmées.

Mercredi 29 août : 322 kms.

Ce matin, nous plions le campement rapidement car nous avons rendez-vous avec des bolides à quatre roues qui ont l'emblème d'un cheval qui se cabre. Gagné c'est Ferrari ! Le musée est à Maranello. C'est beau, il y a de superbes bolides, mais... Nous déjeunerons près du musée avant de repartir vers un autre haut-lieu des quatres roues italiennes. Notre nouvel arrêt est à Bologne pour découvrir les Lamborghini. Une nouvelle fois c'est très beau, mais... Quand même, sommes-nous trop chauvins ? Le musée qui nous a le plus impressionné est le musée Citröen de Castellane car nous avons trouvé les voitures exposées plus originales et avec plus de variétés... Ceci n'engage que nous !

Enfin, la journée n'est pas finie, c'est qu'il nous faut encore reprendre la route, ou plutôt l'autoroute pour aller jusqu'à Mestre, ville située à quelques kilomètres de Venise. L'hôtel réservé avec Booking.com est très bien, propre, calme, avec une cour pour garer les motos en toute sécurité.

Le propriétaire nous donne tous les précieux renseignements pour découvrir Venise. Ensuite, nous partons à l'aventure pour trouver un resto sympa, comme d'habitude, nous nous fions à notre flair légendaire pour dénicher la perle rare. Flavien veut voir les bateaux, nous entrons dans un resto qui a une terrasse... Super, sauf que Flavien s'installe... à l"intérieur ! Bon, tant pis pour les bateaux, par contre, côté tranquilité, c'est raté ; Une jeune fille fête ses 20 ans, vous imaginez la musique, le bruit, bref, une soirée à oublier.

Jeudi 30 août : 0 km.

Au programme : visite de venise ! Nous allons acheter les city pass Venezia Unica qui coûtent 20 €. Cela nous permet de prendre le tram aller / retour pour Venise, de circuler sur les vaporétos (bateaux-bus de Venise) pendant 24 heures. Une fois sur place, nous jouons les touristes comme tout le monde, enfin presque parce-que si nous allons voir la place Saint-Marc, le pont Rialto, ect... Nous allons aussi nous faufiller dans des ruelles où il n'y a personne ! Le temps passe très, très vite, nous n'avons pas le temps de visiter l'intérieur des musées et autres curiosités spendides car il y a énormément de monde partout ! Comme dans toute grande ville, il faudrait rester plusieurs semaines pour vraiment approfondir la connaissance de ces merveilles ! A midi, nous avons la chance de trouver un petit restaurant derrière le marché aux poissons. Cela parait banal, mais là, c'est la fin du marché et les marchands jettent les restes de poissons parterre ! La suite parait surréaliste ! Une armada de mouettes arrivent et se disputent les restes dans un brouhaha assourdissant. Le reste de la journée passe à déambuler de-ci, de-là. Nous rentrons à l'hôtel fatigués mais heureux ! Ce soir, par pitié un resto calme ! Après ce temps calme, les batteries sont rechargées et nous retournons finir la soirée au bar du resto de la veille. Nous ne nous couchons pas trop tard car demain nous rentrons en France.

Vendredi 31 août : 620 kms.

Voila, ce soir nous entendrons parler français autour de nous... La météo est sympa avec nous, pour que nous n'ayons aucun regret, des averses, du crachin, entrecoupés de quelques rayons de soleil vont nous accompagner durant la traversée de l'Italie. Par deux fois, nous roulerons au ralenti sur une seule file avec plusieurs centimètres d'eau sur l'autoroute !!! Il y a dû y avoir de sacrés averses ! Nous sortons de l'autoroute après Turin pour prendre la nationale direction Serres-Ponçon. Enfin en principe nous devions éviter le centre de Turin. Mais après plusieurs rond-points, je ne vois plus le phare de Flavien dans les rétros ! je m'arrête, et l'attente commece. Ce n'est pas normal, je fais demi-tour et découvre mon Flavien en train de chercher quelque chose... Je me gare et il me dit "j'ai perdu une plaquette de frein avant !". Non ! On cherche, on cherche : rien. En examinant un peu mieux, il nous semble voir la plaquette, bizarre... On se gare un peu plus loin en sécurité et Flavien démonte l'étrier de frein. Du jamais vu ! La plaquette est bien là ! Mais il n'y a plus la garniture, elle s'est décollée ! c'est çà que Flavien a vu partir ! Nous demandons à un jeune en scooter où il y a un garage moto, il nous donne un nom : MAMA MOTO. Ce n'est pas loin, on y va cool. Pas de bol, il n'y a pas le modèle souhaité. Mais après moultes coups de fils, ils nous dégotent une adresse où il y en a, c'est sûr ! Ouf sauvés ! Mais voilà, c'est en plein dans... Turin ! On trouve, non sans mal, le magasin, Flavien achète ses "chères" plaquettes (40 € pour un seul étrier !). Remontage express devant le magasin et gaz pour la France. Il va sans dire que nous n'arrivons pas de bonne heure à Savignes-Le-Lac. Je n'ai pas le courage de planter la tente, heureusement que ce camping fait aussi hôtel, c'est agréable un peu de confort après tous ces contretemps. La chance revient, le resto est sympa avec du personnel très sympa alors que c'est plein de monde, adresse à retenir...

Samedi 1er juin : 375 kms.

Notre voyage "officiel" de Venise est fini. A partir d'aujourd'hui, nous enchaînons avec la reco pour la sortie du club de l'ascension 2019 en Camargue !

Nous faisons notre travail habituel, voir les sites, les restos, l'hébergement, et nous avons quelques (mauvaises) surprises ! Heureusement que nous sommes prévoyants et que nous avons le temps de trouver ce qui nous fait défaut. Bref, nous passons la nuit dans un petit hôtel que connait Flavien.

Dimanche 2 juin : 645 kms.

Dernière étape, tout par autoroute ! Et pour Flavien il lui reste encore une centaine de kilomètres une fois arrivés chez moi... C'est la fin d'un beau voyage...

Un grand merci à toutes les personnes qui nous ont si bien accueilli, tant en France qu'en Italie.

Un grand merci également au beau-frère de Joël qui a assuré toutes les traductions pour les réservations en Italie.

Amitiés à toutes et à tous,

A bientôt sur les routes,

Flavien et Patrick

Les coûts :

- les autoroutes :

19,40 euros de Mestre à Turin (400 kms), en Italie, les motos payent le même tarif que les voitures ; Gratuite à Gênes (Italie).

- l'essence :

Flavien  : environ 210 litres : environ 350 euros. 

Patrick : sensiblement même consommation que Flavien...

- l'huile : 

Patrick : 3/4 litres pour 4000 kms

- l'hébergement :

- camping : 70 euros pour deux pour 3 nuits

- hôtel : 335 euros pour deux pour 4 nuits

- les repas :

 Environ 180 euros par personne

- les faux frais :

Très variables suivant les personnes ; Il y a les cadeaux, les cartes postales, etc...

Le 1er jour...

arrêt rafraichissement

arrêt saut de la Drôme

Saut de la Drôme

Saut de la Drôme

Le "Pacha" à l'hôtel

Nous étions en moto !

Le 2ème jour...

hôtel Corps

arrêt déjeuner

le musée Citroën Castellane

Maserati SM

Traction

voyez le kilométrage !

2CV Sahara 4X4 deux moteurs

le prix est en FRANCS !!!

La DS 19

Le 2ème et 3ème jour...

Soirée sympa en terrasse

La dose de Ricard !

Le personnel très sympa

Le 3ème jour, suite...

clin d'oeil de Monaco

Le 3ème jour, fin...

Le 4ème jour

Le 4ème jour, suite...

Le 4ème jour, toujours...

VENISE enfin !

l'hôtel à Mestre

VENISE enfin, encore !

VENISE enfin, encore et toujours !

VENISE toujours !

VENISE toujours bis !

VENISE toujours ter !

VENISE toujours !!

VENISE toujours et fin

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : mercredi 07 Novembre 2018