voyant d huile

Auteur  
# dimanche 07 avril 2019 à 08:56 ESQUIVA JP
hello
j ai sur un 1300 de 82 le voyant d huile qui ne s allume plus au demarage ,ampoule remplacee qui a une idee

salutations
# mercredi 01 mai 2019 à 16:13 patrice thomas
ampoule ou contacteur hs ou débranchée salut
# jeudi 23 mai 2019 à 16:12 diffou
Idem pour moi une 82 aussi.
-capteur de pression changé alimentation vérifiée
-boitier de gestion niveau huile et pression d'huile (gérés ensemble si j'ai compris) neuf. Connectique vérifiée.

Toujours pas de voyant au démarrage...
Et pire, grosse fumée blanche au démarrage.....
# samedi 08 juin 2019 à 18:17 Gargamel
Je découvre le monde du 13, avec ses particularités, dont celle du contrôle du niveau d'huile accouplé au contrôle de la pression. Sur mon 13, (A2), je n'ai pas ce bidule.
Néanmoins, comme j'adore l'électricité, j'ai jeté un oeil sur son fonctionnement. Malheureusement, je n'ai que les schémas de la RTM pour les A3, 4 et 5, avec une big erreur sur celui du A5.
Je me base donc sur le schéma A3, le plus lisible.
On y va ..
La lampe d'alerte du TDB, est alimentée en +APC, tout comme le témoin du point mort.
- 1ere question: est-ce que le témoin de point mort fonctionne ? Si non, le problème est à ce niveau. Si oui, on continue ...
Après le connecteur à 4 voies qui regroupe tous les fils du bloc témoins, le fil à suivre est Bleu/Blanc.
Ce fil arrive à une épissure qui fait partir, de ce point, deux autres fils:
- le premier va à la sonde de pression d'huile via une connexion cylindrique.
- le second va au connecteur 3 voies qui va au boitier qui gère le niveau.
PAUSE: déjà, si tu as un voltmètre, tu débranches le fil qui arrive sur la sonde de pression et, contact mis, tu mesures la tension entre ce fil et la masse.
Tu devrais avoir 12V, + ou -. C'est la tension qu'on devrait récupérer au travers de l'ampoule.
- si pas 12V, l'ampoule est morte, ou elle n'est pas alimentée (alors que le neutre l'est ?), ou fil coupé.
- si 12V, tu mets ce fil directement à la masse et l'ampoule devrait s'allumer. Avec tout ce qui est fait, dans l'ordre, il n'y a pas d'autre option.

Pour la partie niveau, le boitier reçoit 4 fils, dont 3 passent par un connecteur.
- 1 +APC (+12V APrès Contact = faut mettre le contact pour avoir du jus). Ce fil est Jaune/Rouge
- 1 masse franche: comprendre "en permanence à la masse". Ce fil est Noir/Jaune, comme toutes les Kawa.
- 1 fil qui va au témoin: Bleu/Blanc, on vient de le voir.
- 1 fil qui va à la sonde de niveau d'huile, qui est Jaune, et passe par un connecteur cylindrique avant d'arriver à la sonde de niveau.
Avec le voltmètre, contact mis, tu te mets entre:
- fil Jaune/rouge et masse: on doit avoir 12V (contrôle de l'alimention du boitier)
- Bleu/blanc et masse: 12V comme tout à l'heure (contrôle de la ligne témoin, sa lampe et son alimentation)
Avec Ohmmètre:
- Fil Noir/jaune et masse: moins de 10 ohms (contrôle de la mise à la masse du boitier)
- fil Jaune et la sonde de niveau ou le connecteur cylindrique intermédiaire: moins de 10 ohms (contrôle de la liaison avec la sonde.

Si tu suis cette arborescence de diag, tu ne peux pas passer à côté du problème.
Si tu n'as pas de voltmètre, c'est dommage, mais tu peux prendre une lampe 12V pour contrôler le fil Jaune/Rouge.
Pour le Bleu/blanc, ça va être compliqué parce ce qu'il te faudra une lampe de moins de 3W, sans quoi, elle ne s'allumera pas (courant limité par l'ampoule témoin du TDB) et ton diag risquera d'être faussé.
J'espère avoir été clair quand-même et ... bon courage.
# samedi 08 juin 2019 à 18:27 Gargamel
@ Diffou:
Fumée blanche: ca dépend du moment où elle apparaît et combien de temps ça dure.
Surtout si tu as un échappement d'origine ou ressemblant, le temps de sa montée en température, gaz chaud sur une paroi froide, tu as de la condensation qui se créé et s'élimine avec la montée en température sous forme de vapeur, donc fumée blanche, surtout par temps froid.
Une fois l'échappement chaud (ce qui peut durer un bon moment), la fumée doit disparaître. Ca, c'est pour la vision positive du problème.
La vision négative serait si le phénomène dure longtemps, très longtemps. La cause serait toujours de l'eau vaporisée, mais qui pourrait venir du circuit de refroidissement. Vu que ça partirait dans l'échappement, via ou pas la chambre de combustion, ça viendrait du haut moteur, le plus souvent du joint de culasse. Mais le niveau du liquide baisserait assez vite. Est-ce le cas ?
# dimanche 09 juin 2019 à 23:52 diffou
Whaou, ça c'est une réponse!
Merci Gargamel.
Je vais vérifié tout ça. Du coté des ampoules elles sont changées et OK.
De mon coté j'ai identifié que cela passait aussi par le CDI....dont le vernis était bien mal en point à l'ouverture.
Le problème de fumée pourrait venir d'un défaut de séquence d'allumage, et donc aussi du CDI, car le niveau d'eau ne bouge pas et le haut moteur est "supposé" refait à neuf.
Comme évoqué dans un autre post, j'ai décidé de changer le CDI...
En attente de livraison pour test.
A suivre
# lundi 10 juin 2019 à 09:11 Gargamel
Je suis du genre à ne jamais dire « jamais ». Mais sincèrement je doute que le CDI soit en cause, du moins de fait à cause.
Que le CDI puisse avoir son alimentation en commun, c’est très possible, mais le CDI n’alimente pas le circuit de surveillance d’huile. C’est différent.
Et concernant la fumée vs CDI, je ne pense pas que cela puisse avoir une relation. Si le niveau de liquide de refroidissement ne baisse pas, c’est le principal. C’est forcément un problème de condensation, normale.
# mercredi 14 août 2019 à 20:08 diffou
Bon ben devinez quoi? j'ai trouvé!
Mais ma solution va vous laissez....perplexe...
j'ai débranché le boitier de gestion(qui ne gère finalement que le niveau d'huile, vérifiable sur son hublot), direct!
Le voyant n'indique donc plus que la ression d'huile, qui à mes yeux est l'élément capital.

Et bien tout marche très bien, oui oui.
Le voyant s'allume au contact, et disparait au démarrage.
Et, ne me demandez pas pourquoi, plus de fumées....!!!!
# lundi 19 août 2019 à 11:17 Gargamel
C’est sur qu’en débranchant le biniou, ça ira mieux.
Quant à la fumée, puisqu’il est question de condensation de l’humilité de l’air chaud sur une parois froide, et vu qu’en ce moment, avec la canicule qu’il fait, la tôle de l’échappement n’est pas spécialement froide ( ni l’air très humide), il est heureux que tu n’en aies plus.
Répondre à ce message